Plan canicule

Inscrivez-vous !
A Ezanville, le Plan Canicule se traduit par le recensement volontaire, grâce au bulletin disponible au Centre Communal d’Action Sociale et sur www.ezanville.fr, des personnes fragiles. Cette inscription permet un suivi régulier, par le C.C.A.S., tout au long des quatre niveaux d’alerte.
Sachez, par ailleurs qu’une plate forme téléphonique (0 800 06 66 66) est mise en service jusqu’à fin août, pour permettre aux usagers d’obtenir des informations et des conseils pratiques pour réduire les risques sanitaires causés par de grandes vagues de chaleur. Le C.C.A.S. reste à votre disposition au 01 39 35 44 97.

Les risques liés à ce phénomène de fortes chaleurs concernent l'ensemble de la population.

Il est cependant plus marqué pour les personnes fragiles : personnes âgées, personnes handicapées, personnes atteintes de maladies chroniques, personnes isolées, femmes enceintes et enfants.

Les symptômes d'un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Chez les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, attention au “ coup de chaleur ” et à la déshydratation.

Conseils de comportements :

     Maintenez votre logement frais : pendant la journée, fermer volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit.
     Buvez régulièrement et fréquemment, au moins 1,5 litre d’eau par jour, sans attendre d’avoir soif.
     Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps, au moins le visage et les avants-bras, plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains sans vous sécher.
     Utilisez ventilateurs et/ou climatisation si vous en disposez, sinon essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grande surface, cinéma, bibliothèque municipale,…), 2 à 3 heures par jour.
     Evitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h00 – 21h00).
     Mangez en quantité suffisante et ne consommez pas d’alcool qui altère les capacités de lutte contre la chaleur et favorise la déshydratation.
     Si vous devez sortir passez à l’ombre, portez un chapeau, des vêtements légers et amples et des lunettes de soleil.
     Limitez vos activités physiques.
     N'hésitez pas à demander de l’aide, soit aux mairies, soit à votre entourage.
     Si vous avez des personnes âgées , souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles, accompagnez les dans un endroit frais.

En cas de malaise ou de troubles du comportement (étourdissements, maux de tête violents, grande fatigue, nausées, crampes musculaires…), n’hésitez pas à appeler un médecin ou le 15 (SAMU) ou le 18 (Sapeurs-Pompiers).

Pour toute information d’ordre général (conseils, conduites à tenir, information en temps réel de la situation), composez la plate forme téléphonique "Information canicule" : 0800 06 66 66 (appel gratuit).

- Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France pour vous informer de l'évolution de la situation

- Téléchargez la brochure "En cas de fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes"

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez les à s’inscrire sur la liste de leur mairie afin de recevoir de l’aide de bénévole, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

RECOMMANDATIONS

 

S’hydrater et maintenir le corps au frais

 

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Evitez sodas et autres boissons sucrées. Evitez les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques) et ne buvez pas d’alcool.
  • Portez des habits amples, légers, clairs. Préférez le coton, qui laisse passer l’air et absorbe la transpiration.
  • Utilisez ventilateurs et brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace.
  • Prenez régulièrement des douches fraîches (mais pas froides).
  • Si l’habitation ne peut pas être rafraichie, prévoyez de passer plusieurs heures par jour, dans un endroit frais, proche de votre domicile et repéré à l’avance.
  • Pendant les heures les plus chaudes, reposez-vous, dans un lieu frais.

 

Alimentation

 

  • Buvez régulièrement de l’eau.
  • Ne buvez pas d’alcool.
  • Préférez les fruits et légumes crus et les plats froids.
  • Si une cuisson est nécessaire, optez pour celle qui peut être effectuée hors de toute surveillance afin de ne pas être en contact avec une source de chaleur (ex au four).
  • Mangez en quantité suffisante (ni trop, ni trop peu).

 

Limitez au maximum votre activité physique

 

  • Proscrivez tout effort (sport, jardinage, bricolage),
  • Reportez ce qui est urgent aux heures fraiches,
  • Si vous devez faire une activité, mouillez votre T‑shirt et votre casquette avant de les enfiler, laissez-les sécher sur la peau et renouveler le procédé.

 

 Garder des relations sociales régulières

 

  • Appelez les membres de votre famille au téléphone.
  • Si nécessaire, demandez de l’aide à vos voisins. 

 

Proposer son aide aux plus fragiles : soyons solidaires face à une menace collective


Et au quotidien, des habitudes à adopter pour que tout se passe bien :

  • Appelez vos voisins et vos amis : ne restez pas isolé.
  • Pensez à aider vos proches, surtout ceux qui risquent de ne pas demander de l’aide à temps. Organisez-vous avec les membres de votre famille, vos voisins pour rester en contact tous les jours avec les personnes âgées, isolées ou fragiles. Ce geste d’aide mutuelle peut s’avérer décisif.
  • Protégez votre habitation contre la chaleur. Si votre habitation ne peut pas être rafraîchie, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais repéré à l’avance et facilement accessible.
  • Eviter les efforts aux heures les plus chaudes.
  • Agissez rapidement en cas de signes qui doivent alerter (chez  soi et chez les autres).